Le réglement intérieur a vu son rôle réactivé par la crise sanitaire

Depuis le 1er janvier 2020, le règlement intérieur est obligatoire dans toutes les entreprises d’au moins 50 salariés.


Si sa rédaction est parfois perçue comme une contrainte par les employeurs et que son contenu est strictement défini par les dispositions légales, le règlement intérieur est un outil RH qui permet notamment de définir le comportement à adopter dans l’entreprise, de limiter sous certaines conditions, la manifestation des convictions religieuses, politiques et philosophiques des salariés, d’encadrer l’utilisation des outils informatiques ou encore d’aborder des problématiques de harcèlement, d’agissements sexistes ou de consommation d’alcool ou de drogue. Dernièrement la crise sanitaire a réactivé son utilité face au risque épidémique.

Publication réservée aux adhérents Numeum

Retrouvez ici toutes les publications publiées par Numeum