Pouvoirs publics

Vous êtes membre du gouvernement ou parlementaire, découvrez les contenus sélectionnés pour vous !

 

PERSONNALISEZ VOTRE PROFIL POUR UNE MEILLEURE EXPÉRIENCE

Vos accès directs

Pouvoirs publics

L’observatoire des métiers du numérique

Numeum produit des études et des notes de conjoncture chaque semestre pour donner une vision claire du marché du numérique et de son évolution.

Pouvoirs publics

Vos contacts dédiés

Votre contact pour toutes questions.

François Lhemery

François Lhemery

Directeur délégué aux Affaires Publiques et à la Communication

Contactez

Ressources documentaires

Economie-Marché 75 propositions du secteur numérique pour la relance économique
07 mai 2020

Syntec Numérique et Tech in France ont remis au Gouvernement et à l’administration leur contribution commune : 75 propositions pour accompagner leurs travaux sur le plan de relance de l’écon...

Voir toutes les ressources

L’impact du numérique sur l’environnement

A l’heure où la relance de l’économie après la crise sanitaire doit plus que jamais être verte, les politiques publiques doivent s’appuyer sur les outils numériques afin d’accélérer et optimiser la lutte contre le changement climatique et la protection de l’environnement.

En savoir plus
L’impact du numérique sur l’environnement

En direct

Numeum

@numeum

👇 Tout est dit sur la photo👇
Mais... on a une surprise pour vous !

Pour les adhérents Numeum, un tarif exceptionnel vous est proposé : 120€ HT au lieu de 450€ HT (il vous permettra de visiter le salon du 15 au 18 juin) 🎉

Viva Technology 2022 : Retrouvez-nous le 15 juin sur l'espace de La REF | Num annuelle du Mouvement des Entreprises de France

Vous découvrirez les applications, les usages et les innovations qui transformeront notre quotidien et celui de nos entreprises dans les prochaines années.

Bonus : Le 15 juin, nous aurons ainsi le plaisir de vous accueillir sur notre espace et de vous convier au cocktail qui aura lieu de 16h30 à 18h. 

📍 Paris Expo Porte de Versailles, Hall 1.
Plus d'info : https://lnkd.in/ejYPxMic

#vivatech

Numeum

@numeum

🇫🇷 Nous tenons à adresser nos sincères félicitations à Bruno Le Maire pour sa nomination en tant que Ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté Industrielle et Numérique dans le nouveau Gouvernement France.
💻 Nous souhaitons au Ministre la plus grande réussite dans sa fonction et pour relever les enjeux majeurs qui traversent notre secteur : éducation & formation, cybersécurité, environnement… 
👉 Autant de sujets sur lesquels nous sommes prêts à travailler avec lui pour un #numérique au service de la société.

Numeum

@numeum

🔝Les conseils avisés de Maître Sadry PORLON sur l’importance de l’expertise privée et judiciaire dans le cadre des projets informatiques

Les thèmes abordés :
✔️le recours à l’expertise numérique (les raisons d’un litige liés à un projet informatique, le référentiel de conformité)
✔️le but de l’expertise, l’expertise judiciaire et l’expertise privée
✔️la mission de l’expert numérique (méthodologie en matière d’investigations informatique, périmètres techniques de l’expertise etc.).

👉 Vous n'êtes pas (encore) membre numeum mais cette conférence vous intéresse ? Contactez notre service juridique edumerain@numeum.fr

Numeum

@numeum

Oyé, oyé ! Vers quel monde allons nous ?

On ne peut plus attendre....
Réduire l'impact environnemental est vital !
🙌 Et nous avons des moyens d'action à notre disposition.

Retrouvez-les dans cet article et rejoignez les 590 signataires de Planet Tech'Care
https://lnkd.in/eB6kK49y

🤝 Ensemble, engageons-nous à réduire notre empreinte environnementale !


#GreenIT #ITforGreen #TechForGood #tech4good #RSE

Numeum

@numeum

Doctolib, Smartway (Zéro-Gâchis) et DSIA  : comment ces Nantais ont-ils mis leur premier pied à l’étranger ? 

PME, startups, scaleups... L'international, ça concerne toutes formes d'entreprises du numérique !
La preuve par 3 ⤵️

- Christophe Menez et Paul-Adrien MENEZ, fondateurs de Smartway (Zéro-Gâchis), ont choisi la Roumanie, où des acteurs de la grande distribution française étaient déjà bien implantés pour se lancer à l'international. « Ça nous a coûté un billet d’avion à 150 € et quatre nuits d’hôtel à 80 € la chambre », calcule Christophe Menez. Puis est venue la Pologne, l’Espagne…
Pari gagné pour Smartway qui compte aujourd'hui 86 salariés et a réalisé en 2021 une 1er levée fonds de dix millions d’euros.

- Eléonore Moreau, chargée de la stratégie internationale à Doctolib précise :  "malgré notre success-story, nous ne sommes que dans trois pays ». Le marché de la santé est très règlementé. Trop de concurrents aux Etats-Unis. Pas de besoin au Japon. L'entreprise mise sur L'Allemagne et l'Italie. Pour nourrir ses ambitions, la scaleup francilienne (2 500 personnes) a récemment levé 500 millions d’euros, ce qui lui permettra notamment de recruter 3 500 talents supplémentaires d'ici 5 ans.

- Manager chez DSIA à Nantes, Olga DEUSOVA explique, elle, que son entreprise de solutions numériques appliquée à la logistique s’est installée à l’international en accompagnant des clients, comme Carrefour et Auchan… Mais, poursuit-elle,« dans chaque nouveau pays, il y a des différences. Nous sommes présents dans plus de 26 pays. Nous n’avons pas cherché à aller conquérir le monde, nous pénétrons les marchés internationaux avec nos clients. La seule règle applicable partout : penser global et agir local. Il faut sentir le pouls du marché avec les locaux » .

Morceaux choisis d'une matinée d'échange organisée en partenariat avec ALTIOS International.

Accélérez votre développement international avec Numeum
(lien en commentaires)

#international #startup #croissance #PME #TPE

Numeum

@numeum

Doctolib, Smartway (Zéro-Gâchis) et DSIA  : comment ces Nantais ont-ils mis leur premier pied à l’étranger ? 

L'international, ce n’est pas que pour les "gros" !
La preuve par 3 ⤵️

- Lancée avec un prêt étudiant, Christophe Menez et Paul-Adrien MENEZ, fondateurs de Smartway (Zéro-Gâchis), ont choisi la Roumanie, où des acteurs de la grande distribution française étaient déjà bien implantés pour se lancer à l'international. « Ça nous a coûté un billet d’avion à 150 € et quatre nuits d’hôtel à 80 € la chambre », calcule Christophe Menez. Puis est venue la Pologne, l’Espagne…
Pari gagné pour Smartway qui compte aujourd'hui 86 salariés et a réalisé en 2021 une 1er levée fonds de dix millions d’euros.

- Eléonore Moreau, chargée de la stratégie internationale à Doctolib précise : "malgré notre success-story, nous ne sommes que dans trois pays ». Le marché de la santé est très règlementé. Trop de concurrents aux Etats-Unis. Pas de besoin au Japon. L'entreprise mise sur L'Allemagne et l'Italie. Pour nourrir ses ambitions, Doctolib qui emploie aujourd'hui 300 salariés (750 d’ici 2024 !) a levé 500 millions d’euros.

- Manager chez DSIA à Nantes, Olga DEUSOVA explique, elle, que son entreprise de solutions numériques appliquée à la logistique s’est installée à l’international en accompagnant des clients, comme Carrefour et Auchan… Mais, poursuit-elle,« dans chaque nouveau pays, il y a des différences. Nous sommes présents dans plus de 26 pays. Nous n’avons pas cherché à aller conquérir le monde, nous pénétrons les marchés internationaux avec nos clients. La seule règle applicable partout : penser global et agir local. Il faut sentir le pouls du marché avec les locaux » .

Morceaux choisis d'une matinée d'échange organisée en partenariat avec ALTIOS International.

Accélérez votre développement international avec Numeum
(lien en commentaires)

#international #startup #croissance #PME #TPE

Numeum

@numeum

L'international, c'est que pour les "gros" ! FAUX !
La preuve par 3 ⤵️

Doctolib, Smartway (Zéro-Gâchis) et DSIA : comment ces Nantais ont-ils mis leur premier pied à l’étranger ? 

- Lancée avec un prêt étudiant, Christophe Menez et Paul-Adrien MENEZ, fondateurs de Smartway (Zéro-Gâchis), ont choisi la Roumanie, où des acteurs de la grande distribution française étaient déjà bien implantés pour se lancer à l'international. « Ça nous a coûté un billet d’avion à 150 € et quatre nuits d’hôtel à 80 € la chambre », calcule Christophe Menez. Puis est venue la Pologne, l’Espagne…
Pari gagné pour Smartway qui compte aujourd'hui 86 salariés et a réalisé en 2021 une 1er levée fonds de dix millions d’euros.

- Eléonore Moreau, chargée de la stratégie internationale à Doctolib précise : "malgré notre success-story, nous ne sommes que dans trois pays ». Le marché de la santé est très règlementé. Trop de concurrents aux Etats-Unis. Pas de besoin au Japon. L'entreprise mise sur L'Allemagne et l'Italie. Pour nourrir ses ambitions, Doctolib qui emploie aujourd'hui 300 salariés (750 d’ici 2024 !) a levé 500 millions d’euros.

- Manager chez DSIA à Nantes, Olga DEUSOVA explique, elle, que son entreprise de solutions numériques appliquée à la logistique s’est installée à l’international en accompagnant des clients, comme Carrefour et Auchan… Mais, poursuit-elle,« dans chaque nouveau pays, il y a des différences. Nous sommes présents dans plus de 26 pays. Nous n’avons pas cherché à aller conquérir le monde, nous pénétrons les marchés internationaux avec nos clients. La seule règle applicable partout : penser global et agir local. Il faut sentir le pouls du marché avec les locaux » .

Morceaux choisis d'une matinée d'échange organisée en partenariat avec ALTIOS International.

Accélérez votre développement international avec Numeum
(lien en commentaires)

#international #startup #croissance #PME #TPE

Numeum

@numeum

Doctolib, Smartway (Zéro-Gâchis) et DSIA : comment ces Nantais ont-ils mis leur premier pied à l’étranger ? 

L'international, ce n'est pas que pour les "gros" ! La preuve par 3 ⤵️

- Lancée avec un prêt étudiant, Christophe Menez et Paul-Adrien MENEZ, fondateurs de Smartway (Zéro-Gâchis), ont choisi la Roumanie, où des acteurs de la grande distribution française étaient déjà bien implantés pour se lancer à l'international. « Ça nous a coûté un billet d’avion à 150 € et quatre nuits d’hôtel à 80 € la chambre », calcule Christophe Menez. Puis est venue la Pologne, l’Espagne…
Pari gagné pour Smartway qui compte aujourd'hui 86 salariés et a réalisé en 2021 une 1er levée fonds de dix millions d’euros.

- Eléonore Moreau, chargée de la stratégie internationale à Doctolib précise : "malgré notre success-story, nous ne sommes que dans trois pays ». Le marché de la santé est très règlementé. Trop de concurrents aux Etats-Unis. Pas de besoin au Japon. L'entreprise mise sur L'Allemagne et l'Italie. Pour nourrir ses ambitions, Doctolib qui emploie aujourd'hui 300 salariés (750 d’ici 2024 !) a levé 500 millions d’euros.

- Manager chez DSIA à Nantes, Olga DEUSOVA explique, elle, que son entreprise de solutions numériques appliquée à la logistique s’est installée à l’international en accompagnant des clients, comme Carrefour et Auchan… Mais, poursuit-elle,« dans chaque nouveau pays, il y a des différences. Nous sommes présents dans plus de 26 pays. Nous n’avons pas cherché à aller conquérir le monde, nous pénétrons les marchés internationaux avec nos clients. La seule règle applicable partout : penser global et agir local. Il faut sentir le pouls du marché avec les locaux » .

Morceaux choisis d'une matinée d'échange organisée en partenariat avec ALTIOS International.

Accélérez votre développement international avec Numeum
https://lnkd.in/g2ZgFQ-v

#international #startup #croissance #PME #TPE

Numeum

@numeum

🚀 Métier qui recrute : comment devenir développeur d’applis pour smartphone ?

"On a constaté une augmentation de 40 % des offres d’emploi en un an. Il y a eu 25 600 propositions pour des développeurs d’applis en 2021." affirme Neila Hamadache.

Face à la pénurie de talents, il faut s'ouvrir à d'autres profils que celui de l'ingénieur qui a fait BAC + 5
Les formations post bac sont nombreuses : BTS en informatique, DUT en informatique ou encore Licence pro métiers de l’informatique

Retrouvez l'analyse de Neila HAMADACHE, Déléguée à la Formation Numeum dans l'article Le Parisien
(lien en commentaires)

Plus d'information sur les métiers du numérique sur le site Opco Atlas et sur le site Association Talents du Numérique

Numeum

@numeum

❗️❗️ + de 50 % des élèves abandonnent la spécialité NSI « numérique et sciences informatiques » en Terminale !

📢 Établissements de formation, entreprises, associations, laboratoires et centres de recherche, nous vous invitons a vous mobiliser le 7 juin prochain pour partager votre passion pour le secteur du numérique ! 

Comment ? Atelier, journée porte ouverte, témoignage, table ronde...
Des idées sur le site https://lnkd.in/e3pxBRsR

📆 Quand ? le 7 juin prochain lors la 1er  #journeeNSI

Déjà 34 acteurs du numérique engagés (Merci à eux !!!) parmi lesquelles :

🔘Lab-STICC (UMR CNRS 6285), UBS Concarneau
🔘Digital 113 x Campus Eurécia
🔘 @Maryse Project
🔘Econocom
🔘 EFREI Paris
🔘 Sopra Steria
🔘 @SII
🔘 ACADEMIE DE GRENOBLE RECTORAT
🔘LIP6 - Laboratoire d'Informatique Sorbonne Université/CNRS, 🔘Sorbonne Université
🔘UFR Sciences et Technologies, Université de La Réunion
🔘 UniLaSalle Amiens

👉 Rejoignez-nous :  journee-nsi.fr

Ensemble, valorisons le #numérique pour former davantage de futurs talents !