Le numérique est un levier indispensable de la transition écologique, mais l'accélération de la transformation et des usages numériques va de pair avec une augmentation de ses impacts sur l'environnement. Le secteur du numérique se mobilise pour un numérique respectueux de l'environnement.

Le numérique est un levier majeur pour la transition écologique. Selon la Global Enabling Sustainability Initiative (GeSI), qui rassemble des acteurs de l’industrie numérique engagés pour un numérique éco-responsable, les émissions réduites d’ici à 2030 grâce à une plus grande utilisation destechnologies numériques pourraient être sept fois plus importantes que les émissions du secteur numérique. »

S’il n’y aura pas de transition écologique sans numérique, le secteur doit également travailler sur sa propre empreinte environnementale. Ainsi, dans le monde comme en France, le numérique constitue une source importante d’émissions de gaz à effet de serre (« GES ») et a également un impact sur l’épuisement des ressources naturelles, ou encore sur la pollution de l’eau de l’air et du sol.

Malgré les efforts des acteurs du secteur, l’accélération de la transition numérique entraînera nécessairement une augmentation de ses impacts, qui ne pourra sans doute pas être compensée entièrement par l’amélioration de l’efficacité énergétique du numérique.

Quelques chiffres clés de ce que représente le numérique

  • 6,2 % de la consommation d’énergie primaire de la France,
  • 5,2 % des émissions de GES de la France,
  • 10,2 % de la consommation d’électricité de la France
  •  L ’excavation de 4 milliards de tonnes de terre.

Face à ces enjeux, le secteur se mobilise et travaille sur sa propre empreinte environnementale afin de la réduire. 

A travers ce FAQ, Syntec Numérique revient sur :

  • Les relations entre Numérique et Environnement
  • L’impact environnemental du Numérique
  • Comment calculer cet impact ?
  • Les bonnes pratiques à adopter