Syntec Numérique et KPMG France présentent le rapport préliminaire de l’étude Grand Angle ESN et ICT, portant sur plus de 200 entreprises, qui propose un premier éclairage sur les impacts directs de la crise liée à la Covid-19.  

Le classement 2020 des ESN & ICT par volume de chiffre d’affaires est également présenté en avant-première.

Principaux enseignements à retenir

La crise a eu un réel effet d’accélération de la transition numérique des organisations.

  • 63% des ESN et des ICT ont constaté que la crise a eu un effet déclencheur ou accélérateur de la transformation numérique chez leurs clients.

Toutefois, contrairement aux idées reçues, le secteur du numérique a donc aussi été fortement impacté par la crise.

  • 2/3 des ESN et ICT considèrent que leur chiffre d’affaires va diminuer en 2020.

La crise a néanmoins permis de mettre en exergue l’agilité / la capacité d’adaptation des sociétés du secteur qui ont su s’adapter rapidement et efficacement à la situation.

  • Les sociétés du numérique ont ainsi su pallier l’impossibilité de se rendre sur les sites clients (60% des cas expliquant la baisse de leur CA).

Les mécanismes mis en place par l’Etat ont permis aux sociétés du secteur de passer le premier choc de la crise Covid-19 ; les entreprises du numérique saluant ces initiatives publiques.

  • 89% des ESN et des ICT ont trouvé efficaces ou très efficaces les premières mesures déployées pendant la crise.

En conclusion, la capacité d’adaptation et la relative résilience des entreprises du numérique révélée par la crise ne doivent toutefois pas éclipser les séquelles économiques fortes subies. C’est particulièrement le cas pour les sociétés les plus exposées aux secteurs les plus durement touchés (celles qui sont liées à des clients dans l’industrie automobile, aéronautique, etc.).

Point positif : les bonnes pratiques issues du premier confinement ont permis de mieux absorber le re-confinement.

3FEABEB4-B051-4AD9-9BA0-953BB2435C49
  « Le principal enseignement de ce rapport préliminaire, c’est que la reprise va s’appuyer fortement sur la transformation digitale des entreprises. Les sociétés du numérique sont mobilisées pour accompagner l’ensemble des organisations qui souhaitent moderniser leur activité pour traverser cette période de turbulences », précise Thierry Siouffi, Président du Collège ESN de Syntec Numérique.
660F1D42-CA4A-4407-8DF1-A1FAAA459B21

3FEABEB4-B051-4AD9-9BA0-953BB2435C49
« Le numérique a souffert durant la crise, mais il peut représenter la cheville ouvrière de la relance, pourvu qu’on lui en donne les moyens ; bien que déjà engagé, le renforcement de la formation de collaborateurs des sociétés du secteur reste une condition indispensable pour soutenir la reprise attendue de tous d’ici les prochains mois », complète Benoît Maistre, Président du Collège ICT de Syntec Numérique.
660F1D42-CA4A-4407-8DF1-A1FAAA459B21

3FEABEB4-B051-4AD9-9BA0-953BB2435C49
« Les ESN et les ICT misent de plus sur un rebond de leur activité, en leur qualité d’acteurs de premier plan de la mutation digitale de l’économie. L’essentiel est donc de tenir, pour conserver les compétences clés qui font la force de notre pays », conclut Jean-Pierre Valensi, Associé TMT et Responsable des équipes Capital Markets Advisory chez KPMG France.
660F1D42-CA4A-4407-8DF1-A1FAAA459B21

 

Découvrez le classement 2020 des ESN & ICT par volume de chiffre d’affaires.